Exclusif !

Les grévistes de l’Education investissent l’INSPE (ex-ESPE, ex-IUFM) ce mercredi matin ! Pour lire l’article et accéder aux vidéos, cliquer ici.

 

Le retrait « provisoire » de l’âge pivot annoncé par le 1er Ministre ne trompe personne ! L’intersyndicale continue à rejeter le projet dans sa globalité. La mobilisation se poursuit donc, jusqu’au retrait !

A ne pas rater ! 

La vidéo de la chorégraphie des Rosies sarthoises de l’inter-syndicale est accessible en cliquant sur ce lien.

Mercredi 15 janvier  :

Initiative le matin à Champagné (RV à 7 h : feu route de Paris, tractage du tract intersyndical)

10h : AG Education à l’Université

Rendez-vous devant l’Hôpital à  11h30 , départ de la manifestation à 14h vers la Préfecture

Jeudi 16 janvier :

7h : Tractage devant Yoplait (patte d’oie d’Allonnes)

11h30 .Rassemblement interprofessionnel devant Renault  Barbecue, puis 14h départ en manifestation vers la gare.

Samedi 18 janvier :

Rassemblement au Parc Manceau  à 12h (route d’Alençon pour une manifestation dans la zone commerciale Nord.

Salaires des personnels de l’Education : aucune garantie dans les annonces du Ministre, et des menaces lourdes de conséquence sur l’exercice du métier !!!

Alors que les personnels sont fortement mobilisés contre la réforme des retraites, la FSU a été reçue aujourd’hui par le MEN sur la question de la revalorisation des salaires et des carrières des enseignant-es.

La FSU a demandé des éclaircissements sur le cadrage budgétaire, JM Blanquer s’est engagé sur le chiffre de 500 millions d’euros pour 2021 dans le cadre d’un processus cumulatif dont il n’a pas précisé la hauteur (les fameux « 10 milliards » ne sont plus évoqués, renvoyant les arbitrages budgétaires à une future loi de programmation). C’est la première fois qu’il y a un engagement budgétaire ferme, mais il ne se traduirait par des mesures concrètes que dans un an, en janvier 2021, et il n’est pas sûr que ces mesures concernent tous les personnels.

Le Ministre a présenté un calendrier et un programme de travail sur 6 mois. Il souhaite mettre en discussion toutes les questions de « ressources humaines », de métiers et de gestion des carrières, laissant craindre une volonté de redéfinir globalement les missions des enseignant-es. Par ailleurs, il ne dit pas quels éléments de rémunération pourraient être concernés, laissant la porte ouverte à des indemnités en contrepartie de missions supplémentaires. En outre, il risque d’y avoir une différenciation selon les générations. Enfin, les mesures éventuelles ne concerneraient que les enseignant-es et assimilés (CPE, PSY EN) mais rien n’est prévu pour l’ensemble des autres personnels.

Plus que jamais, la mobilisation doit donc continuer dans le cadre interprofessionnel, pour que la revalorisation soit immédiate et concerne l’ensemble des fonctionnaires, pour que le projet de ré-forme des retraites soit retiré.

Ci dessous le communiqué du réseau Retraites constitué de membres d’ATTAC, les Economistes Atterrés, la Fondation Copernic, la FSU, l’UNEF, Solidaires, Nos retraites collectif citoyen

CP - Réseau retraites - réforme des retraites où en est on