Pour la FSU 72, la colère qui s’exprime actuellement dans le pays est la conséquence de politiques injustes menées depuis de nombreuses années. Les attaques conduites par le gouvernement depuis l’élection d’ E.Macron n’ont fait qu’accentuer la dégradation des conditions de vie des salarié-es, retraité-es, privé-es d’emploi. Tout en faisant des cadeaux fiscaux aux classes sociales les plus favorisées, sans aucune contrepartie, le gouvernement impose une politique fiscale, économique et sociale injuste et inégalitaire.

Cette colère est légitime. Avec raison, elle met en cause la politique mise en œuvre par le Président de la République et son gouvernement notamment en matière fiscale. Les grands groupes, grand patronat et banques en tête sont les vrais responsables du désespoir social et de la crise climatique.

La Fonction Publique subit de plein fouet les restrictions budgétaires causées par la politique austéritaire. Pourtant le mouvement social en cours révèle une demande forte de services publics, qu’il s’agisse de la Santé, de l’Education, des services publics de proximité. La réduction des effectifs, en cours et à venir, va conduire à une dégradation des services rendus, et conduira inexorablement à livrer à la concurrence du secteur privé des pans entiers du bien public.

Les conditions de travail des agents elles aussi subissent une dégradation constante. Mise en concurrence, salaire au mérite,  précarisation en lien avec la remise en cause du statut, souffrance au travail sont les caractéristiques du New Public Management. Quant aux salaires, ils stagnent et restent bloqués, produisant mécaniquement une baisse constante du pouvoir d’achat

Pour toutes ces raisons, la FSU 72 appelle à rejoindre toutes les mobilisations en cours, en semaine ou le week-end, pour construire le rapport de force nécessaire pour que les changements nécessaires s’imposent.

Actions à venir 

 

Vendredi 15 mars

Grève des jeunes pour le climat : une chance pour la planète 

Le 15 mars, une journée d’action internationale intitulée « grève mondiale des jeunes pour le climat » est organisée à destination des jeunes de toutes les écoles, les lycées et les universités, de Suède, du Canada, de France, d’Australie, de Grèce, d’Italie, du Portugal et partout ailleurs dans le monde.
Face à l’inaction des gouvernements à travers le monde, face aux grands discours mobilisateurs et aux accords de façade de la communauté internationale, la jeunesse exprime son angoisse et sa détermination contre les dégradations de la planète qu’elle va recevoir en héritage.
Réchauffement climatique, perte drastique de la biodiversité, épuisement des ressources naturelles, pollutions des océans, usage immodéré de produits phytosanitaires, dissémination de perturbateurs endocriniens… Les dégradations sont nombreuses et atteignent souvent des seuils d’irréversibilité à court terme.
Les gouvernements, à commencer par le nôtre, doivent agir sans délai et à grande échelle pour que la jeunesse puisse se projeter dans l’avenir avec optimisme !
Le 15 Mars prochain, tous les adultes sont appelés à marcher aux cotés des jeunes. La FSU appelle à soutenir cette démarche de la jeunesse, en particulier en participant aux cortèges organisés.

Départ de la Manifestation

10h30 Place de la Préfecture.


Samedi 16 mars

1) Journée de formation juridique

Dans le cadre des Etats Généraux des Migrations, une journée de formation au nouveau dispositif législatif et règlementaire consécutif à la loi asile et immigration du 10 septembre 2018 (Loi Collomb) est organisée :

Samedi 16 mars 2018 à 9H45 à 16H 

Amphithéâtre 3 / UFR sciences Université du Mans

Elle sera présentée par Maître Seguin du barreau d’Angers spécialiste du droit des étrangers, auteur du “Guide du contentieux du droit des étrangers. 

2) Marche pour le Climat + Gilets Jaunes

Deux manifestations convergeront vers la place des Jacobins :

Une (initiative Alternatiba) au départ de la Maison de l’Eau (RV à 12h, avec pique-nique, puis départ vers le centre Ville en passant par Bener.

L’autre (Gilets Jaunes) au départ du Rond Point des Fontenelles (route de Bonnétable) pour se rendre dans le centre ville (Jacobins).

Ralliement vers 16h Place des Jacobins.


Lundi 18 mars à 18h

#18A18 le Lundi 18 mars à 18h00  devant les grilles de la préfecture et ensuite

à la maison des Citoyens (place des Comtes du Maine). Soyons nombreux.ses pour construire ensemble, à partir des prises de paroles, des témoignages et des échanges, un avenir moins sombre aux éxilé.es. venus trouver refuge en Sarthe.    

Merci de relayer le plus largement possible cet appel.


Mardi 19 mars: journée interprofessionnelle de grève (CGT/FO/FSU/UNEF)

à 11h : Assemblée générale des grévistes de l’Education salle P. Goude, place des Comtes du Maine (prévoir le casse-croûte)

à 13h30 : Départ de la manifestation devant la cité administrative bd Paixhans, puis cortège passant par Préfecture, République (banques et CCI) et palais de Justice.