Collège Simone Veil (Sablé-sur-Sarthe)

Que vaut la santé des personnels de l’Education Nationale à l’heure du déconfinement et de la réouverture des collèges ?

Depuis plusieurs jours, le SNES-FSU de Nantes alerte le Recteur de l’académie, la Préfecture de la Sarthe et l’ARS sur la situation du collège Simone Veil à Sablé-sur-Sarthe. Le 13 mai, un des personnels de cet établissement a alerté sa hiérarchie pour lui indiquer une suspicion de Covid-19 le concernant. Malgré cette suspicion et la connaissance qu’en avaient le Recteur et la DASEN de la Sarthe, le collège est resté ouvert et a accueilli des élèves le lundi 18 mai. Le résultat du test a été connu lundi 18 mai au soir. Pourtant, mardi 19 mai, les élèves étaient accueillis normalement, alors que les personnels et les familles des élèves ignoraient la situation. Ces derniers n’ont été prévenus de ce premier cas par un courrier de l’ARS que le mercredi 20 mai en fin de matinée ! Plusieurs membres du personnel ont été en contact avec ce membre du personnel, mais seuls sept ont été considérés comme contacts par les autorités sanitaires, et ont donc été testés. Jeudi 21 mai, un second cas est détecté chez un autre membre du personnel présent au collège depuis le vendredi 15 mai. Alertée à plusieurs reprises, la Préfecture ne semble pas au courant de la situation, mais s’engage à obtenir que le maximum de membres du personnel soient testés. La fermeture du collège, malgré cette situation extrêmement préoccupante, n’est toujours pas à l’ordre du jour…

cp_snes_240520