Bulletin du CREFOP n°2

Bulletin du CREFOP n°2

2018-05-24T15:27:25+00:00 24 mai 2018|Catégories : À LA UNE, DOSSIERS|

POUR CREFOP a vocation a faire connaître l’activité et les positions de la FSU et de ses syndicats dans les domaines qui sont ceux du CREFOP (Emploi, Formation, Orientation Professionnelle) Vous trouverez dans ce numéro 2 plusieurs comptes rendus de camarades qui assurent la présence et l’expression de la FSU dans les différentes commissions du CREFOP.

Au moment ou nous produisons ce bulletin, le gouvernement a décidé, après le passage en force de la Loi Travail, d’engager de profondes réformes qui font peser de très lourdes menaces sur la place et le rôle de l’orientation ainsi que sur l’avenir de la formation professionnelle sous statut initial.

Après la présentation, le 9 Février 2018, par le 1er ministre, et les ministres du travail, de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement supérieur, des pistes envisagées pour réformer et développer l’apprentissage, et dans la foulée celle du rapport Marcon et Calvez sur la
voie professionnelle… tous les clignotants sont au rouge !

D’un coté, la réforme de l’apprentissage et la volonté de promouvoir une voie de formation qui, à grand coup de communication, se voit parée de tous les atouts, et de l’autre, son pendant, la réforme de la voie professionnelle qui va miner et détruire les lycées professionnels publics, sans oublier le transfert des CIO aux régions…
Une aubaine pour le patronat et les branches professionnelles, qui se sont vu confier le pilotage de l’apprentissage, à la place des régions, et qui vont pouvoir ainsi peser sur les contenus et orienter les formations vers les seuls besoins des entreprises… au détriment de ce qui fait la vocation de l’enseignement professionnel, à savoir, la formation globale de l’Homme-la Femme, du citoyen-ne et du-travailleur-euse… Ces réformes, qui s’inscrivent toutes dans la logique générale de marchandisation et de privatisation des services publics, seront au coeur des interventions et des échanges du stage proposé par la FSU des Pays de la Loire le 31 Mai 3018 à Nantes.
Face à l’avenir de l’enseignement professionnel public qui est clairement menacé, la FSU a la responsabilité de faire connaître ses analyses et ses propositions auprès des personnels et des usagers, comme celle de travailler à organiser une riposte qui s’inscrive plus largement dans la défense et l’amélioration de notre modèle social. Nul doute que le stage du 31 Mai y contribuera, tel est en tout cas son objectif !

POUR CREFOP 2 - Avril 2018